AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love

Aller en bas 
AuteurMessage
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Mar 19 Fév 2008, 20:40




Mes amis, j'ai la joie de présenter à vos yeux le concours Spécial Noël concocté par le Staff! =D On vient juste de finir sa préparation, alors même si on est un peu en retard, merci d'être classes et de faire comme si de rien n'était.
Noël oblige, il sera un peu différent des autres ; dans son sujet d'abord, adapté pour l'occasion à l'esprit des fêtes, mais aussi dans les récompenses qu'on aura cette fois à vous offrir, et pour lesquelles on s'est un peu plus foulés que d'habitude [Don hypocrite].


~ Le sujet ~





~ Les récompenses ~



Comme je le disais plus haut, les récompenses seront cette fois assez particulières content.
Il s'agira de photos dédicacées. Mais pas n'importe lesquelles, puisque ce seront les photos dédicacées des membres du staff déguisés en Pères Noël.

... mais pour garder la surprise, je ne vous dis ni lesquels d'entre nous (parmis Patchou, Laugilus, flea, Artemis, swype, Deathscythe, Clemnet, Yelrahc et moi) sont concernés, ni dans quelles situations elles ont été prises.
Dans la mesure du possible, on essayera de les signer de notre main en ajoutant un petit mot [Don hypocrite].


~ Les détails ~


Les dates et le déroulement du concours :
  • Les travaux doivent être remis au maximum
    le mercredi 5 mars, ce qui vous laisse deux semaines.
  • Ils sont à m'envoyer par MP.
  • Les textes de chacun seront alors affichés le lendemain ;
  • On laissera ensuite une semaine pour désigner les vainqueurs par vote ouvert (sondage sur ce topic) ; une fois le vote clos, les résultats seront prononcés et les récompenses distribuées à ceux à qui elles reviendront de droit [Don hypocrite].
  • Si le vote ne permet pas de désigner autant de vainqueurs qu'il y a de récompenses prévues, on pourra envisager un second tour.

Les travaux eux-mêmes :
  • Les textes doivent faire au minimum 15 lignes (Time New Roman, 12 sur Word) ; on a pas de raison de poser de maximum, mais restez raisonnables ;p.
  • Comme expliqué plus haut, la vulgarité est disqualifiante.

Général :
  • Les membres du staff ne sont pas exclus, il ne seront simplement pas comptabilisés pour la remise des récompenses.
  • Une fois les travaux affichés, les commentaires (critiques, conseils ou compliments), seront les bienvenus, pour que les participants aient quand même quelques avis sur ce qu'ils ont produit.




Voilà voilà, c'est tout. Si vous avez des questions, n'hésitez pas.
On s'est quand même donnés du mal, alors j'espère que vous serez nombreux à suivre le mouvement [Don hypocrite]

_________________


Dernière édition par Don Estebahn le Lun 31 Mar 2008, 21:34, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shijun
Grand architecte de Fusion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Age : 25
Projet(s) en cours : Enquiquinner Don
Niveau Rpg Maker : 10 Litres
Jeux Préférés : Jésus. et Oblivion.
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Mar 19 Fév 2008, 20:47

Je participe si la photo dédicacée est garantie nudiste.

Non je rigole content Je participe x) J'aime la phrase de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriol
Acrobate
Acrobate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 27
Projet(s) en cours : Age of Rebirth, Strange Days
Niveau Rpg Maker : Confirmé
Jeux Préférés : Smash Bros./Mélée/Brawl, et les Zeldas, et les Valkyries Profile *-*
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Mar 19 Fév 2008, 20:59

Bonne chance à ceux qui participeront, moi j'ai aucune idée x_x

Génial n'empêche le sujet, surprenant XD

J'attend de voir, avec impatience, ce qu'il va arriver à Mr Bonhomme de Neige dans chacune des nouvelles ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Jeu 21 Fév 2008, 11:42

Hovart a écrit:
Je participe x)
Zou, t'es noté [Don hypocrite].

Eriol a écrit:
Bonne chance à ceux qui participeront, moi j'ai aucune idée x_x
Manifestement, t'es pas le seul Laughing. Le sujet n'est pas particulièrement évident, mais c'est justement l'occasion d'essayer quelque chose de différent de ce que vous faites habituellement.
Lancez-vous.

Sinon, je vais participer moi aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriol
Acrobate
Acrobate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 27
Projet(s) en cours : Age of Rebirth, Strange Days
Niveau Rpg Maker : Confirmé
Jeux Préférés : Smash Bros./Mélée/Brawl, et les Zeldas, et les Valkyries Profile *-*
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Jeu 21 Fév 2008, 12:25

C'est pas la volonté qui manque, mais je vois pas la suite... nan j'y arrive pas x_x

Et puis c'est pas un sujet qu'on a l'habitude de traiter, c'est déroutant XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bismouth
Acrobate
Acrobate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 29
Niveau Rpg Maker : Moyen
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Jeu 21 Fév 2008, 14:55

Je participe officieusement, les vacances arrivent, mais c'est plutot deux semaines de révisions, donc si j'ai le temps d'écrire la nouvelle avant le 5 mars je la posterais sinon ben voila quoi Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova
Infâme Milicien
Infâme Milicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 28
Projet(s) en cours : Rédemptions
Niveau Rpg Maker : + : Mapping, Évent, Combat. - : Script, Rapidité.
Jeux Préférés : FFTA, FFLW, FF 1 à 12 sauf 7, Jeux DS.
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Jeu 21 Fév 2008, 16:54

Bon je suis comme eriol, pour l'instant je n'ai pas trop d'idée, mais bon je me lance quand même. Je m'inscris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://authors-empire.1fr1.net/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Ven 22 Fév 2008, 12:08

J'vais essayer aussi, mais je ne promets rien.
Revenir en haut Aller en bas
xonon
Poète Anonyme
Poète Anonyme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Projet(s) en cours : Snoworld
Niveau Rpg Maker : Moyen
Jeux Préférés : Okami, FF12, Dragon Quest 8, ...
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Dim 24 Fév 2008, 21:13

Je participe aussi s'il n'est pas trop tard^^
Je souhaite déja d'avance bonne chance à tout le monde Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis
Ménestrel
Ménestrel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 492
Age : 28
Niveau Rpg Maker : En ce moment, plus grand chose...
Jeux Préférés : Je redécouvre Age of Mythology, et sinon FF forever !
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Lun 25 Fév 2008, 15:07

Allez, à peine sorti d'un concours même pas fini que je me lance dans un autre !

Je vais avoir le temps d'inventer tout ça pendant mes vacances mais par contre, j'aurais pas d'ordi, donc je risque de le taper seulement le mercredi fatidique. Alors est-ce que le concours ferme mercredi à la première heure ou mercredi à la dernière heure ? Il va sans dire que je préfèrerais qu'il finisse assez tard dans la journée, sauf si par miracle, j'arrive à trouver un coin d'ordinateur avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Lun 25 Fév 2008, 15:13

Artemis > Non, les textes de chacun ne seront affichés que le lendemain, alors... disons que tu as la journée pour rendre, et même plus ou moins le lendemain jusqu'à ce que j'affiche les travaux des autres.

bismouth > Au fait, j'ai bien reçu ton texte [Don hypocrite].

Nova, Nomade, xonon, c'est noté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neithan
Ménestrel
Ménestrel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 33
Projet(s) en cours : "Ilyenaunmaisilfautbosserdessus"
Niveau Rpg Maker : On n'arrete jamais d'apprendre
Jeux Préférés : Suikoden II---Dragon Quest : L'Odyssée du roi maudit---Baten Kaitos
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Dim 02 Mar 2008, 00:26

Arf!

J'avais planché dessus et j'allais demander à Don si il n'était pas trop tard pour s'inscrire mais je m'aperçois que je suis passé à côté du sujet. Je suis resté bloquer sur la premiere phrase imposée et sur le personnage du bonhomme de neige. J'ai oublié le côté romantique, même si je pense avoir écrit quelque chose de touchant (du moins je m'y suis employé) ce n'est absolument pas romantique ni une histoire d'amour.

Flûte. Du coup je ne demanderais pas à participer à ce concours. Je suis déçu mais ça m'apprendra à être plus attentif...
Qui sait, je vous mettrais peut-être ça ailleurs un de ces jours.

Bonne chance aux autres et je suis désolé de ne pas participer à l'épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis
Ménestrel
Ménestrel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 492
Age : 28
Niveau Rpg Maker : En ce moment, plus grand chose...
Jeux Préférés : Je redécouvre Age of Mythology, et sinon FF forever !
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Dim 02 Mar 2008, 18:38

Voilà, c'est fait, plus tôt que prévu mais c'est fait. J'ai envoyé ça au chef, il ne reste plus attendre les résultats !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xonon
Poète Anonyme
Poète Anonyme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Projet(s) en cours : Snoworld
Niveau Rpg Maker : Moyen
Jeux Préférés : Okami, FF12, Dragon Quest 8, ...
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Dim 02 Mar 2008, 18:53

Moi je l'ai envoyé depuis quelques jours déja, mais je commence à avoir peur d'avoir fait la même chose que Neithan... quoiqu'en un peu moins exagéré. J'espère que je ne perdrais pas trop de points Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bismouth
Acrobate
Acrobate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 29
Niveau Rpg Maker : Moyen
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Dim 09 Mar 2008, 07:24

Un petit up, pour rapeler ce concours à Don qui l'aurais peut être, par un hasard pur, et inconsciament oublié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Mar 11 Mar 2008, 20:41

bismouth > Je ne te permets pas, misérable.
(... en fait il me manquait un texte pour faire tourner le concours correctement, ensuite j'ai manqué de temps pour la mise en page.
Pardon à ceux qui attendaient Embarassed).

Je vous explique comment ça va se passer.
  • 5 textes en lice, un sondage va être ouvert pour vous permettre de déterminer leur classement - dans la mesure du possible, gardez le sujet du concours en tête au moment de choisir (aucun écrémage n'a été fait pour les travaux qui loupaient des consignes, alors, je vois laisse voir quel poids ça a dans votre décision).
  • Dans un soucis d'objectivité, j'ai laissé les textes anonymes. Merci aux auteurs de jouer le jeu jusqu'à l'annonce des résultats [Don hypocrite].
  • Critiques, compliments, conseils, réactions... si vous avez un avis à faire partager, c'est toujours sympa à lire pour ceux qui ont participé.
    Ca va un peu de soi, mais compte tenu de ce qui a été dit plus haut, merci aux auteurs d'attendre les résultats pour répondre à toute remarque sur leur travail.
  • Le sondage prendra fin dans une semaine.
  • Ah, et vous verrez que j'ai laissé un mot sur chaque texte. Je le fais en tant qu'organisateur du concours, mais c'est à prendre comme mon avis personnel - rien à voir avec une évaluation officielle, donc.


Voili voilou. Les travaux :

Citation :


~ Texte n°1 ~




« Ce matin j’ai violé un bonhomme de neige. »
Voilà quel était mon défi. Je ne sais pas c’est la peur du ridicule envers mon frère, ou si la jeune femme était trop élégante, mais il y a une chose dont j’étais sur : C’est qu’au final je ne pouvais qu’en rire.
Mon défi était donc d’aborder une superbe femme grâce à cette fameuse phrase, et tenir une conversation de plus de 5 minutes. La femme choisie par mon frère était vraiment une beauté, gracieuse, sexy sans dépasser les limites.
J’avançais donc lentement, réfléchissant aux divers enchaînements que je pourrais créer à la suite de cette phrase pour entamer une conversation. Plus je me rapprochais de la table où elle était assise, plus mon cœur battait, mes jambes tremblaient, et mon mental faiblissait. Pourquoi donc ? Moi qui suis de nature calme face à n’importe quelle situation, là face à une femme je me dégonflais doucement ? Non, impossible, et puis le regard de mon frère ce moquant de moi si je me retournais me hantais. C’est pourquoi prenant mon courage à deux mains je m’avançais vers cette table.
Enfin arrivé à hauteur de sa table, la femme remarquant ma présence posa son téléphone, puis leva sa tête pour me lancer un regard dévisageant voulant dire « Qu’est ce que tu me veux-toi ? » Mais au-delà du regard agressif de cette femme, j’y vis un visage magnifique : Des lèvres rouges d’amour, un petit nez recroquevillé si mignon, une chevelure importante recouvrant légèrement son visage et surtout deux magnifiques yeux bleus clair semblant refléter le ciel.
Après quelques secondes d’hébétement je m’asseyais à sa table sans rien demander, puis lui dit :
« -Ce matin j’ai violé un bonhomme de neige. »
Tout d’abord elle pris un air surpris puis elle se mit sourire légèrement. Après quelques secondes de silence elle me répondit :
« -Ah bon ? … Et comment s’appelait-il donc ce bonhomme de neige ? Peut être était-ce un amis à moi. »
J’était complètement bouche baie devant cette réponse, c’était bien la dernière réponse à laquelle je pouvais m’attendre. Etant un peux nerveux, je mis donc un petit temps avant de rétorquer tout souriant :
« -Jean-Pierre ! Mais je vous avouerais que je ne suis pas fier de mon acte ! De plus il me semblait un peu jeune »
« -Un violeur de jeune bonhomme de neige ? Voilà qui était intéressant, j’ai un spécimen rare d’homme devant moi. Pour ne pas dire unique »
« -Que voulez-vous ? L’originalité arrive avec la nouvelle génération d’homme »
C’est ainsi que la conversation commença, et sans m’en rendre compte mon défi avançait rapidement. J’étais absorbé par sa manière de me répondre, de me poser ses questions.
Chaque secondes aux côtés de cette femme me remplissaient de joie et d’amour. Je crois bien que je devenais progressivement amoureux. Et ceci dans un contexte assez exceptionnel.
Puis sans crier garde, en plein milieu de la conversation, après avoir regardé sa montre elle me coupa la parole pour me dire :
« -Dit ? Tes 5 minutes sont passées avec moi, ton frère à perdu je crois. »
A cette annonce mon cœur s’arrêta de battre quelques secondes, je m’écroulais sur ma chaise. Après avoir repris mes esprits, je lui demandais donc :
« -Tu étais donc sa complice ? »
« -Et oui mon petit. Regarde le derrière toi en train de rigoler. »
Je me retournais et voyais mon frère au loin se tordant de rire. Puis après un petit instant, il nous rejoignit à la table. M’expliquant qu’il avait organisé cette rencontre depuis hier et que cette femme était une amie à lui, qui accepta de participer à l’arnaque. Sur le moment, il ne pouvais pas comprendre mes sentiments, j’avais une envie de l’étrangler.
Après avoir bien rigolé, mon frère devait partir avec la femme, pour la raccompagner à son lieu de travail. Je les voyais s’éloigner en voiture, une larme coulas sur ma joue. Je me retournais vers la table, puis remarqua ce bout de papier poser sur la table. Je l’ouvris délicatement pour y lire ces mots :
« Ici demain matin à 10 heure. Mon violeur de bonhomme de neige. »



L'avis subjectif de Don :

    Le cooule :
    • La double chute de l'histoire.
    • La fin que je trouve justement mignone.
    • Avoir trouvé une façon de contourner la difficulté du sujet pour aboutir à une histoire pour laquelle tu avais des idées.

    Le moins cooule :
    • La forme qui cède des fois un peu à la facilité (le " deux magnifiques yeux semblant se refléter le ciel " que j'ai trouvé un peu abusé laughing et d'une manière générale, la narration qui est un peu convenue).
    • Dommage que tout se qui se rapporte à Noël tient ici dans la phrase imposée - je dis ça aussi dans le sens où, que le narrateur annonce avoir violé un bonhomme de neige, un cactus ou un camion-benne, finalement c'est complètement secondaire pour l'histoire.
    • Un style écrit que j'ai trouvé un peu bizarre par endroits (le choix maladroit de certains adjectifs, des structures presques orales qui cottoient un registre très correct).



Citation :



~ Texte n°2 ~



« -Ce matin, j’ai violé un bonhomme de neige, se confessa un lutin auprès du Père Noël. Ce dernier avait mené l’enquête pour découvrir qui avait provoqué le désarroi de ce pauvre bonhomme de neige qui avait fondu en larme juste avant de révéler l’identité du trouble-tranquillité. Il était finalement arrivé devant ce lutin, tout penaud.

-Vas remplacer un renne au traîneau, tu seras fouetter à ça place pour avoir perturbé la tranquillité du Nord, répliqua sévèrement le Père Noël.

Le Père Noël mettait tout en œuvre pour que ces lutins puissent montrer l’exemple, ceux-ci commettaient toujours quelques légères dérives, il fallait alors les remettre sur le droit chemin.

Mais il a tout de même fallut que l’un d’eux dérive ce jour-là, en cette seule journée de travail du Père Noël où il fallait préparer tous les cadeaux : la veille de Noël. Cette affaire étant réglée, le Père Noël s’en alla finir la préparation des cadeaux qu’il avait laissés aux soins des lutins durant son absence. Malheureusement, il ne fallait pas traîner ce soir, la nuit tombait déjà et il devait passer livrer un fouet épineux chez une bande de rigolos qui organisaient cette nuit-là une soirée peu commune. Mais surtout, il devait rendre visite à une petite fille qui ne croyait plus en lui, le Père Noël ! »

- Mais papa, je le sais qu’il n’existe pas, pourquoi tu dis qu’il va venir ?
- Attend ma chérie, écoute la suite.

« Celui-ci attela donc son traîneau, et s’envola, tiré par ses rennes et son lutin. Après avoir livré le fameux fouet chez les énergumènes, où il perdit son bonnet, ce qui était un moindre mal à côté de ce qu’ils avaient préparés pour lui, il fila droit vers la maison de la fillette, préparant toute la magie qu’il possédait pour raviver la flamme de Noël dans ses yeux. Au loin, voyant la petite bâtisse, une fenêtre allumée à l’étage, il comm…. »

Aux premiers ronflements, le père ferma le livre et s’en alla, serein, en laissant un baiser sur le front de sa fille endormie, en cette nuit de Noël calme, où le ciel était seul perturbé par un traîneau tiré par des rennes…et un lutin.



L'avis subjectif de Don :

    Le cooule :
    • L'esprit de Noël ! rendeer
    • Le ton décallé, l'humour.
    • J'aime la façon que tu as eue de tourner l'histoire (utiliser le père qui raconte une histoire comme principal narrateur, bonne façon de ficeler le récit).

    Le moins cooule :
    • Et le romantisme? ^^ On retrouve un minimum les bons sentiments, mais autour du lutin fouetté et de la tournée du Père Noël (ce qui occupe la majeure partie du texte), on reste quand même assez loin des exigences de la consigne.
      Pour ne pas dire qu'on est un peu hors sujet.



Citation :


~ Texte n°3 ~



Ce matin, j’ai violé un bonhomme de neige. C’était doux et froid. Mais maintenant il gît là, inerte, et je ne sais pas quoi lui dire. Silencieux, je me contente de parcourir délicatement ses courbes du doigt, passant lentement en revue chaque rondeur et chaque aspérité de son corps glacé. Je lui propose une cigarette qu'il ignore, son silence pour toute réponse. Peut-être mon geste était-il inconvenu ? Et subitement je réalise que je ne sais rien de lui. Que je ne connais pas davantage son nom que je ne connais son âge. Que je ne sais pas quelles mains expertes ont pu façonner son galbe, et que la marque de son balai m’est tout aussi inconnue. Que faisait-il seul, au milieu de ce jardin, en pleine nuit ? Le saurai-je jamais ? Echanger un regard, un seul regard, aura pourtant suffit pour susciter en moi l’urgence de palper la fermeté de sa neige. Un sourire aussi franc, une neige aussi pure, des boutons d’un aussi sublime noir de jais… ça a définitivement de quoi vous rappeler que vous n’êtes pas fait de pierre.

Je lui souffle à l’oreille que je vais nous chercher le petit déjeuner, qu’il n’a qu’à m’attendre. Du bout des lèvres, j’embrasse une dernière fois sa carotte et lui promet que je ne serai pas long. Pourtant, alors que je me relève, son mutisme me met étrangement mal à l’aise. M’en voudrait-il de l’avoir aimé la nuit dernière ? Aurais-je été trop audacieux, aurais-je manqué de délicatesse ? Ou plutôt… est-ce sa façon de manifester la conviction que s’accrocher l’un à l’autre ne serait qu’une fuite en avant, stérile, vaine ? Effleurant cette idée, une funeste vérité me frappe et glace mes bourses alors que je rassemble mollement mes affaires : le redoux approche… les rayons du soleil, pointant déjà à l'horizon, sont appelés à mutiler lentement la beauté virginale de son corps... et au terme de quelques jours, à le changer en une flaque de boue informe.

Holy jumping Christmas Eve... cela signifie-t-il qu'il n'y a pas d'espoir entre nous ? Pourtant j’aimerais lui dire qu’il faut y croire. Que quand l’amour est impossible… l’amour est quand même possible. Dans la Belle et la Bête, la Bête ne finit-il pas avec la Belle à la fin de l’histoire ? Dans Shrek, l’ogre ne besogne-t-il pas copieusement la princesse une fois ses pérégrinations terminées ? De même, Abu le singe ne trouve-t-il pas âme sœur en la personne du Génie ?
Mais est-ce à moi de décider… alors que je lui fais face, interdit, ce bonhomme de neige continue de sourire de la même façon que la veille – sourire en lequel je sais maintenant reconnaître l’expression d’un condamné qui a déjà accepté son sort. Avec simplicité. Sans minauderie, sans simagrées. Je me sens soudain égoïste d’attendre de l’espoir de cet être à la veille de sa disparition, de cet être qui fait preuve d’une dignité dans la résignation égale en beauté au tragique des héros de drames grecs.

Je me relève sur mes pieds et plonge mes yeux dans ses cavités oculaires.
« Très bien.
… mais sache que je ne t’oublierai jamais. »
Sur ces mots, je tourne les talons et pars m’acheter un esquimau.


L'avis subjectif de Don :

    Le cooule :
    • La plume sympa
    • Une nouvelle toute en sensualité et romantisme déplacés. Une véritable pensée de psychopathe Bonhomme-de-neige-o-phile.

    Le moins cooule :
    • Des blagues potaches qui dénotent avec le reste, et, finalement, auraient été dispensables. Le passage des références à Disney un peu gâché par son manque de finesse.
    • La chute un peu trop brusque pour moi.

_________________


Dernière édition par Don Estebahn le Mar 11 Mar 2008, 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Mar 11 Mar 2008, 20:44

La suite des travaux :

Citation :


~ Texte n°4 ~



C'était un jour de printemps.
La neige commençait à glisser par plaque vers le pied de la montagne. Les derniers skieurs se pressaient de rentrer dans la capitale pour ne plus subir la fraîcheur des environs. Quelques moniteurs déjeunaient sur la place voisine, et j'étais sur la piste, en train de saluer le dernier colocataire que j'eus durant ces quelques semaines de repos intensif. Puis je repris ma descente tranquillement, habitué de la faire chaque jour, tout en remettant la dragonne échapée peu auparavant de mon poignet humidifié par la neige. Mais au plus hazardeux des hasards, il fallut que des enfants dréssèrent pendant mon
inattention occulaire, une sculpture gelée sur mon chemin. Je ne pus m'empêcher de "me la prendre" comme dirait-on. Destabilisé par les pleurs des deux jeunes bambins, je refaisait promptement un petit personnage en neige de quoi calmer leur chagrin. Sans succès. Leurs parents m'ont fait passer un quart d'heure de correction pour "innatention". Les parents de nos jours. Mais la nuit qui vint, j'étais hanté par l'image de ce bonhomme défiguré. Je me redressais fluettement, envila des pantoufles, une bonne polaire, et sortis rejoindre les pistes avoisinantes, dans l'espoir d'y croiser le fameux fantôme de mon esprit. Victoire. Il était encore debout. Je l'embellis, puis m'assis devant. Son regard fixais dubitativement le miens, sans interruption, et son petit buste me gênait. Je l'ai maintes fois recommencé pour parvenir au résultat voulu. Il n'avait pas d'alliance, moi non plus. Sans me poser de question, je caressais son visage. Il était si froid. Un moyen de le réchauffer vint avec timidité s'incruster dans mes pensées, idée qui s'exécuta. Le pantalon descendu, le caleçon à peine déboutonné, j'étais déjà à califourchon sur cette sculpture fragile. Nos deux corps liés par ce geste d'affection le furent un bon bout de temps, avant que l'inquiétude du déblayeur croisa ma silhouette dans cette nuit noire. J'n'ai pas eu le temps de lui expliquer, il n'eut pas compris et s'enfuit les jambes au cou. J'étais d'un côté soulagé de pouvoir continuer ma tâche indispensablement nécessaire pour moi, mais c'était impossible. Fondu, étalé sur cette neige toujours aussi froide, je n'avais plus que les brindilles de ces bras en souvenir de cet homme désormais évanouit dans des tonnes de litres d'eau frigorifiée. Ces deux brindilles, ce sont des souvenirs d'un amour impassible, qui m'a couté un bon rhume. C'était un amour impossible, mais un amour concret, délicieux.


L'avis subjectif de Don :

    Le cooule :
    • Le seul à être allé jusqu'à violer le bonhomme de neige au cours de la nouvelle, à avoir saisi franchement la perche du sujet là où d'autres se sont dérobés. Ca mérite au moins qu'on le souligne [Don hypocrite].
    • L'absurde qui s'invite des fois sans prévenir.

    Le moins cooule :
    • A combien estimes-tu le temps qu'il faut pour ériger un bonhomme de neige? :p
    • J'ai relevé des qualifications maladroites par endroits (comme dans le texte 1), certaines tournures le sont aussi.
    • Le passage du viol du bonhomme de neige pèche un peu par son manque de classe, j'ai trouvé.


Citation :


~ Texte n°2 ~



"Te souviens-tu, Alicia, comme nous étions amis... plus qu'amis, mêmes, nous étions des confidents, nous nous étions promis de ne jamais nous quitter...
Te souvients-tu des jours où nous allions jouer de la cornemuse chez le concierge? Te souviens-tu des heures de colles qu'on a eu... pour des broutilles qui plus est.
Remémores-toi nos escapades en forêt... dans le jardin du voisin. Remémores-toi cela, et penses à ce que l'on aurait pu faire de plus si tu n'avais pas fait cette bêtise. Pourquoi, Alicia? Pourquoi?
Je croyais que tu m'aimais!"
Je finis par plier la lettre en deux, par la mettre dans l'enveloppe, pour ensuite la fermer. Puis, lorsque la lettre fut mise dans la boîte, je retournai chez moi. J'enfilai une petite laine, il faisait tellement froid en ce moment. Il faut dire qu'on était en hiver.
Et je regardai ce bonhomme de neige, qu'elle avait tant chéri... Chéri, c'est le cas de le dire... et pas que ça...

"Cher journal, si tu savais la honte que je ressens! Robert m'a largué hier, tout ça à cause d'un bonhomme de neige. Et jamais tu ne devineras les raisons... jamais... Je violé ce bonhomme de neige! Je vais tout te raconter depuis le début: il faisait froid, l'hiver persistait. Et j'avais un petit ami, caché de Robert, lui n'était pas au courant de nos escapades lorsqu'il était en cours. Il s'appellait Jean. Il était beau! J'aimais tombée amoureuse de lui dès le premier regard. Et puis il paraissait si gentil... si tendre. Mais, tu me connais, petit journal, et tu sais la honte que je ressens dès que je m'approche d'un garçon.. surtout un comme celui-là. Mais j'ai osé. J'ai bafouillé, je lui ai même envoyé un ou deux postillons en pleine figure, mais il a du me trouver mignonne, car il a accepté le rendez-vous. J'ai cru que j'allais finir par tomber dans les pommes! Au début, j'étais contente, certes, mais lorsque je me suis rendu compte qu'il fallait que je reste seule durant plusieurs heures avec lui, mon coeur s'est mis à battre comme jamais il n'a battu."

Je sortit finalement de la maison, et prit le chemin en direction du café, là où j'allais générallement sombrer dans l'alcool depuis que je l'avais larguée. Et c'est là que je l'avais vu. Alors, ni une ni deux, je lui sautai à la gorge. Mais lui se dégagea et se mit à me parler comme si je n'avais rien fait:
-Ecoute, Robert, m'avais-t-il dit. Jamais. Jamais je n'ai voulu cela. C'était... c'était juste pour nous amuser... Et... je n'étais pas au courant que vous étiez ensemble! Je ne pouvais pas savoir! Elle ne m'avait jamais rien dit, et je crois que d'ailleurs, ç'aurait été un peu dérisoire de me dire cela à ce stade-là. Je lui avais dit que je lui paierai un verre si jamais elle osait. Mais elle devait seulement embrasser le bonhomme -avec la langue, certes- mais jamais je ne lui ai dit de grimper dessus et de... enfin, tu vois à peu près ce que je veux dire. Moi, au début, je rigolais, elle semblait frigorifée. Elle l'était, oui...
-Mais pourquoi, alors, demandais-je, tu ne l'as pas empêchée? Tu préférais la laisser là, à fourrer sa langue dans la bouche d'un bonhomme de neige fabriqué par toi-même? Ou tu ne te rendais pas compte qu'elle était mal?
-Je... je n'y réfléchissais pas sur le moment, mais quand j'ai vu qu'elle est tombée à terre, je me suis rendu compte que j'avais fait une gourde. Puis lorsque j'ai voulu m'approcher d'elle, elle a m'a fait partir et elle a sauté dessus! Qu'est-ce que j'y pouvais?

"Et là le rendez-vous est arrivé.C'était assez tôt le matin. Je m'étais préparée du mieux que je pouvais; j'avais mis ma plus belle robe, et tous le tralala qui allait avec. Je me sentais belle! Et lui ai arrivé. Lui aussi était bien fringué, quoiqu'il sentait un peu la sueur. Mais bon... On a pris un verre, on a discuté. Et plus on discutait, plus je me sentais à l'aise. Alors, il m'a proposé un défi pour le moins bizarre, et moi, comme une idiote, j'ai accepté; je devais embrasser avec la langue un bonhomme de neige que lui-même avait construit. Il lui avai mis une figurine triste, de par le fait, principalement, qu'il n'avait pas de sourire. Il faut dire qu'à ce moment-là, je n'étais pas dans un état très stable... Alors, je me suis avancée. Je l'ai embrassée. Et là, le noir total. Je ne me souviens plus de ce qu'il s'est passé. Je me suis réveillé à l'hôpital avec Robert devant moi. En quelques instants, il m'avait larguée. Et je ne connaissait toujours pas la raison pour laquelle il l'a fait. Puis ma mère m'a expliqué ce que j'avais fait avec un air très étrange; j'avais violé le bonhomme de neige!"

Nous nous étions arrangés, maintenant, moi et Jean. J'avais tout compris... enfin, c'est ce que je croyais... Je décidai donc d'aller là où le bonhomme de neige se trouvait. Et la chose qui me frappa, ce n'était pas le trou qu'il y avait sous son nez, mais bien la couleur qu'il y avait dans le trou. Une couleur jaunâtre. Je pris un échantillon de neige et le posa sur ma main. Après quelques secondes, evidemment, je ne pus m'empêcher de le jeter à terre à cause du froid de l'objet. Et je retournai chez moi, prit un flacon dans lequel je mit un nouvel échantillon de neige, puis décidai d'aller chez mon oncle, ancien scientifique, pour qu'il puisse me dire ce que contenait la glace. Je prit la voiture, et partit en direction de sa maison.

"Voilà pour les faits, cher journal. Et, d'ailleurs, pourquoi je te parles? Quelle idiotie d'écrire toutes ces choses qui ne concernent que moi dans un cahier de ce type-ci! Cela ne me sert à rien, de toutes façons! Désolé, mon journal..."

Il prit le flacon et l'examina précautionneusement. Il en conclut qu'il s'agissait d'une drogue pouvant modifier facilement durant plusieurs heures le cerveau de celui qui en avalait.
Et mon estomac se retourna. Je retournai à la maison, mais sentit sous la roue de la voiture une sorte de bosse. Par curiosité, je m'arrêtai, et trouvai à terre ce qui semblait être un bloc-note. A côté, trônait la maison de mon ancienne petite amie. La fenêtre était ouverte. Je pris le livre, m'assis dans la voiture, et lut à voix haute ce qu'il était encore possible de lire.
Après lecture, j'appuyai sur l'accélérateur et retournai chez Jean. Je savais où il habitait. Mais il n'était pas là, et d'après sa mère, il était parti habiter ailleurs. Elle tenait en main un verre translucide contenant un liquide jaunâtre. Je ne connaissais pas son travail, mais je n'eu pas besoin de lui demander pour comprendre. Je retournai près de la maison de mon ancienne petite amie. Elle sortit, je lui expliquai tout, elle m'embrassa, je l'étreignit, sous les klaxons des voitures derrière nous.

"Tout est redevenu comme avant. Maintenant, Alicia, je te promet que plus jamais nous ne nous quitterons!"


Le lendemain, les habitants de la petite bourgade furent bien surpris de voir un sourire figé sur la face du petit bonhomme de neige.



L'avis subjectif de Don :

    Le cooule :
    • La conclusion poétique.
    • La narration audacieuse.
    • Globalement l'histoire que j'ai trouvée la plus touchante.

    Le moins cooule :
    • Ouch, faut un peu s'accrocher pour suivre... des difficultés à situer les personnages au début (avant de comprendre la logique de l'alternance entre les deux narrateurs).
    • Certains aspects de l'histoire quand même un peu tirés par les cheveux (un adolescent qui utilise un puissant psychotrope sur son rendez-vous, son administration en plein jour dans un café, ses motifs qui restent obscurs ET le héros qui saisit à mains nues de la neige jaunâtre - ce que, perso, je serais pas allé jusqu'à tenter laughing).
    • Tu as zappé une consigne, la phrase avec le viol du bonhomme de neige qui devait être la première du texte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bismouth
Acrobate
Acrobate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 29
Niveau Rpg Maker : Moyen
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Mar 11 Mar 2008, 22:07

Est ce que les participants ont le droit de voter (même si ce n'est pas pour leur propre texte)?

>Don: Je fais ce que je veux avec mes cheveux amazed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Mer 12 Mar 2008, 13:13

bismouth a écrit:
Est ce que les participants ont le droit de voter ?
Oui oui, pas de problème.

bismouth a écrit:
(même si ce n'est pas pour leur propre texte)
Surtout si ce n'est pas pour leur propre texte, non?
Je sais pas si j'ai quelque chose à exiger de vous au niveau de votes - de toute façon, on aurait aucun moyen de vérifier.
A chacun de voir, donc [Don hypocrite].

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Jeu 20 Mar 2008, 19:59

Petit problème avec les résultats du vote, ils ne permettent pas de départager les gagnants (c'est l'organisation du concours ça, si besoin, je vous expliquerai exactement pourquoi après) :



Du coup, je lance un "second tour" pour trancher ça entre le texte 3, 4 et 5.
Je compte sur vous pour soutenir celui que vous jugez le meilleur, histoire qu'on ne se retrouve pas dans une situation similaire au final.
On refait le point dans une semaine. Voili voilou [Don hypocrite].

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shijun
Grand architecte de Fusion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Age : 25
Projet(s) en cours : Enquiquinner Don
Niveau Rpg Maker : 10 Litres
Jeux Préférés : Jésus. et Oblivion.
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Dim 06 Avr 2008, 14:36

Du nouveau ? Y'a plus le sondage et on a plus de nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Estebahn
Maître du Savoir
Maître du Savoir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2145
Age : 28
Jeux Préférés : Soul Reaver, Morrowind, Way of the Samurai
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   Ven 08 Aoû 2008, 17:00

Sous la pression de deux rabats-joie notoires qui trouvent qu'un concours de Noël en plein été c’est nul (n'importe quoi!), je vais faire mon possible pour boucler ça rapidement :p.

Pour commencer, un petit rappel des faits - dans un soucis d'impartialité, je vous avais soumis tous les textes des participants de façon anonyme.
Du coup, une bonne façon de commencer, ça pourrait peut-être être de vous révéler à qui appartenait quel travail [Don hypocrite] :
    Texte n° 1 - sur le défi Arrow bismouth
    Texte n° 2 - sur le lutin attelé Arrow Artemis
    Texte n° 3 - sur le réveil aux côtés de l'être aimé Arrow Don
    Texte n° 4 - sur les expériences sur les pistes Arrow Hovart
    Texte n° 5 - sur la rupture Arrow Xonon

Au passage, merci à Neithan pour son aide au moment de rédiger mes "avis subjectifs".

Ensuite, voilà les résultats du tout dernier vote qui avait eu lieu - celui qui devait départager les derniers participants, vu qu'ils faisaient match nul :



Classement Final

~ Classement Global ~


    Hovart
    Don & Xonon (ex-æquo)
    Artemis & bismouth (ex-æquo)


~ Classement Officiel (Hors-Staff) ~



    Hovart -
      Récompense : 2 Photos dédicacées, "Troublante imitation de Louis de Funès" et "Le coup parfait".

    Xonon
      Récompense : 2 Photos dédicacées, "Le père noël est une ordure" et "Le père noël est un hard-rockeur".

    bismouth
      Récompense : 1 Photo dédicacée, "Le père noël en a rien à foutre de ta dédicace".


Les récompenses seront envoyées par MP aux gagnants, à eux de voir si ils voudront les partager avec vous par la suite ou jalousement les garder.
Elles sont toutes dédicacées à la main et mettent alternativement en scène Artemis, flea ou moi en déguisement de Père Noël.

Voilà, c'est la fin de ce concours. Félicitations aux gagnants ! =D
Etant donné que c'est un aspect du concours qui a été un peu boudé, si vous voulez vous rattraper et donner votre avis sur leurs travaux écrits, vous y êtes vivement encouragés [Don hypocrite].

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Spécial Noël] Concours Scénaristique : Snowman in Love
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spécial réveillon du jour de l'An
» Désolé, mais seuls les utilisateurs avec un accès spécial peuvent lire des sujets dans ce forum
» IPOD TOUCH... EN SPÉCIAL quelque part ? Vous le savez ou l'avez vue en spécial ? Merci bcp :)
» C'est ta fête... mange gratuitement 2 semaine avant ou 1 semaine après...
» gps pour rando et 4x4 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fusion :: COMMUNAUTE :: L'Arène-
Sauter vers: